Contact

Association sportive et culturelle "Ligue de Croche"
île de la Réunion-France
 
Mail: -> Cliquez ici <-

 Plus...

.Téléchargez la codification authentique de la croche (dans son style de préhension uniquement)

Présentation

Ligue de Croche

Disciplines à la loupe

La Croche en détail

Rencontre avec...

Fermer Les compétiteurs

Fermer Les professeurs

Webmaster - Infos

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
20 Abonnés

Nouvelles


Trophée spécial pour le championnat du 10 juin 2018 - par Jeronimo le 08/05/2018 @ 21:21

 

Au terme de la compétition par catégorie de poids, un tournoi "gros bèf, ti bèf" sera proposé aux volontaires. On procèdera à l'ancienne : sans catégorie de poids ("open" comme disent les anglophones). Un combattant se placera au centre du tapis et un autre viendra le défier. Celui qui gagnera restera au centre. Puis un troisième viendra le défier. Ainsi de suite jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'un.

A ce jeu-là, le tenant du titre est Loïc Bijoux (96kg) mais des adversaires tels que Mathieu Grondin (93-95kg), Loïc Balzanet (106-122kg) ou encore Mickaël Morel (95-110kg) auront peut-être à cœur de montrer leur valeur et de ne pas se soumettre à la domination sans partage de l'actuel n°1 "toutes catégories" de la croche.



Récompenses par équipe pour les championnats de la Réunion du 10 juin 2018 - par Jeronimo le 08/05/2018 @ 21:20

Le classement par équipe est déterminé en fonction des médailles individuelles. On compte d'abord le nombre de médailles d'or. En cas d'égalité, on départage les équipes avec le nombre de médailles d'argent. Et s'il y a encore une égalité, on compte les médailles de bronze. La coupe récompense l'entraîneur qui enseigne les techniques et transmets l'envie de se surpasser lors des compétitions à ses élèves.
 


Les récompenses individuelles pour les championnats de la Réunion du 10 juin 2018 - par Jeronimo le 08/05/2018 @ 21:19

 
 


La croche bataille, vous connaissez ? - par Jeronimo le 06/05/2018 @ 19:23

Croche traditionnelle

Lors de la collecte des témoignages, entre 2002 et 2005, les "gramounes" nous ont décrit la croche comme un jeu amical (jusqu'à un certain âge), sport de préhension (pour 85-90% des témoins) sans saisie sur les vêtements, qui se prolongeait au sol (sur l'herbe, dans les hauts, ou sur le sable, dans les bas) et qui se terminait lorsqu'un des deux crocheurs demandait la paix en disant "arrête" ou carrément "la paix".

C'est en recoupant ces témoignages que la codification sportive (moderne mais respectueuse de la tradition) a pu être rédigée par l'expert international des luttes traditionnelles africaines : Frédéric Rubio.

Croche bataille

Néanmoins, ce sont 85-90% des témoins et non 100% des témoins qui ont décrit la croche comme un sport exclusivement de préhension. Une minorité, très souvent des personnes d'origine malgache, avaient leurs bottes secrètes : quelques techniques de percussion issues du (vrai) moring ; le moraingy du peuple sakalava.

Pendant très longtemps, on a ignoré cette version de croche mais à partir de 2015, certains pratiquants issus des sports de percussion ont souhaité qu'on ressuscite ce mélange de techniques de préhension et de techniques de percussion.

Le sport "croche" s'est ainsi décliné en deux disciplines (comme c'est le cas, par exemple, en ju-jitsu avec "ne-waza" d'un côté" et "fighting" de l'autre). En croche, nous avons donc :
- la "croche traditionnelle" (strictement préhension)
- et la "croche bataille" (métissage de la lutte réunionnaise et du moring des Réunionnais descendant de Malgaches).

Premières compétitions

A ce jour, seulement trois compétitions de "croche bataille" ont été organisées :

- le 20 juin 2015 lors du stagede formation des arbitres à la croche bataille au gymnase Manès, Le Port (sur 7 combats, 6 sont allés à la décision des juges et 1 seul s'est terminé par soumission);

- le 17 juillet 2016 au dojo de Beau Bassin à l'île Maurice : 1ers championnats nationaux de la discipline ! 19 combats dont 5 féminins (14 aux points, les autres par soumission)

- et à la fin d'un interclubs de "croche traditionnelle", le 30 avril 2017, au gymnase Win Lime, à Bois de Nèfles Saint-Paul (2 combats : 1 avant la limite et l'autre aux points)

Règlement

Pour la "croche bataille", on se limite à une version "éducative", c'est-à-dire sans recherche de KO. On peut utiliser les techniques pieds-poings pour marquer des points :
- touche à la tête : 2 points
- touche sur le reste du corps : 1 point.
On peut également utiliser les projections :
- grande amplitude : 2 points
- normale : 1 point
Enfin, on peut marquer des points avec une immobilisation ou position de contrôle au sol maintenue pendant 3 secondes minimum; et on peut enchaîner plusieurs immobilisations à condition de faire preuve de variété.
La "supériorité technique" s'obtient avec, non pas 10 points d'écart (comme en "croche traditionnelle"), mais avec 20 points d'écart.
Sans oublier qu'on peut utiliser toutes les clés articulaires (sauf sur les doigts) et les étranglements pour conclure le combat avant la limite.

Kwz

On peut écrire "croche bataille" ou "kros batay"

Historique de tous les combats de croche de 2006 à 2018 - par Jeronimo le 06/05/2018 @ 13:31

Depuis la sortie du livre "La croche - Lutte traditionnelle réunionnaise" en avril 2006, ce sont près de 1000 combats officiels qui se sont déroulés sous les règles dictées par les anciens pratiquants.

Le premier combat de croche de l'ère moderne opposa Lino Charlettine (qui est devenu le président de la Ligue de Croche après sa retraite sportive) à Yohann Guichard (élève du club Free Fight de Dominique Prix). Lino Charlettine s'était imposé aux points 2 à 1, le 1er octobre 2006.

Le dernier combat en date opposa Loïc Bijoux (du club Perform-es de Stéphane Uriac, basé à Saint-Louis) à Nicolas Kaisse (du club Ematom 974 de Fabrice Dijoux, basé à Saint-Denis). C'était la finale du tournoi "toutes catégories" remporté en 0'13'' par Loïc Bijoux.

Tous les résultats de tous les combats de croche de 2006 à 2018 ont été enregistrés sur le fichier suivant, téléchargeable gratuitement : Historique des combats de croche 2006-2018

Les n°1 catégorie par catégorie [sur toute la période 2006-2018] - par Jeronimo le 04/05/2018 @ 18:50

Les Dames et les Messieurs sont théoriquement répartis dans dix catégories de poids distinctes.
Pour l'instant, on n'a pas eu de Dames dans les catégories extrêmes "38kg" et "Plus de 77kg" mais toutes les autres ont trouvé au moins une représentante (une chez les 42kg et une chez les 77kg.
Chez les Messieurs, toutes les catégories de poids ont eu au moins dix combattants entre 2006 et aujourd'hui (2018).

Voici quels sont les meilleurs, les n°1 de chaque catégorie (des plus légères Dames aux plus lourds Messieurs) :

V = victoire; N = match nul; D = défaite
Entre parenthèses si victoire avant la limite ou défaite avant la limite
Les titres aux différents championnats sont écrits en italique.

Dames

42kg Émilie Lebon : 1(1)D
46kg Dessica Arsène : 3ème Océan Indien; 1ère Maurice : 3(1)V-2D
50kg Ranini Cundasawmy : 1ère Maurice; 1ère Océan Indien; 2ème Maurice; 2ème Jeux des Iles de l'Océan Indien; 1ère Maurice : 10(5)V-3(2)D
54kg Catherina Veerasamy : 2(2)V-1(1)D
59kg Molly Anodin : 2(2)V-1(1)D
65kg Chandrine Perrine : 1ère Maurice; 2ème Océan Indien : 2(2)V-1D
71kg Christabelle Raffin : 1ère Maurice; 1ère Océan Indien : 4(2)V
77kg Charlotte Dumatin : 3ème Océan Indien; 2ème Maurice : 1(1)V-4(2)D

Remarque : La Malgache Dina Tsilavina Miora (3ème JIOI, 1ère OI), issue de la catégorie 46kg, a réussi à battre la Mauricienne Chandrine Perrine (65kg) en finale toutes catégories en 2016 à Tananarive.

Record de vitesse : Elles ne sont que trois à avoir signé une victoire en moins de 30 secondes :
Annelise Théodore (des "54kg"), SnehaJogarah (des "59kg") et Charlotte Dumatin (des "77kg"). Le record de vitesse, toutes catégories confondues, pour les Dames, appartient à la Mauricienne Sneha Jogarah en 0'14''.

Record technique : Elles ne sont que deux à avoir signé au moins une victoire par supériorité technique : Ranini Cundasawmy (deux fois) et Chandrine Perrine. Le record technique, toutes catégories confondues, pour les Dames, appartient à la Mauricienne Ranini Cundasawmy qui a remporté un combat 10 à 0 en 1'09'' (ce qui correspond à une victoire 43 à 0 si le combat avait continué sur le même rythme jusqu'au terme des 5 minutes).

Messieurs

50kg Shane Deschambeaux : 2ème Maurice : 2(2)V-1D
54kg Amit Niraj Jugmohansing : 2ème Maurice : 7(4)V-1N-5(1)D
59kg Guyliane Bandou : 1er Océan Indien, 2ème Maurice, 1er Maurice : 12(7)-2(2)
65kg Antoine "007" Delpuech : 1er Océan Indien, 1er Océan Indien, 1er Jeux des Iles de l'Océan Indien : 15(12)-1D
71kg Wilfrid Sellaye : 1er Réunion,1er Réunion,1er Réunion,1er Réunion, 1er Jeux des Iles de l'Océan Indien, 1er Réunion : 29(15)V-1(1)D
77kg Olivier "Ti Rouge" Elisabeth : 2ème Réunion, 1er Jeux des Iles de l'Océan Indien, 3ème Réunion, 1er Réunion : 27(22)V-6(2)
84kg Nicolas "Tico" Grondin : 1er Réunion, 1er Océan Indien : 5(5)V
92kg Yves "Charlie" Preira : 1er Réunion; 1er Réunion : 13(10)V-1N
100kg Loïc Bijoux : 1er Réunion, 1er Jeux des Iles de l'Océan Indien, 1er Réunion, 1er Océan Indien, 1er Réunion : 19(17)V
Plus de 100kg Mickaël Morel : 1er Réunion,1er Réunion,1er Réunion : 7(5)V

Remarque #1 : Bhirsing Yudish Sookhoo (1er Maurice) est invaincu chez les 54kg avec 6(1)V mais se retrouve n°2 parce qu'il a moins de combats (surtout remportés avant la limite) que son dauphin aux championnats de Maurice, le plus expérimenté Amit Niraj Jugmohansing.

Remarque #2 : Antoine Delpuech est invaincu dans sa catégorie de poids; son seul revers aux points était contre un adversaire des 92kg et non des moindres : Romain Paumel classé n°2 de la décennie chez les 92kg.

Record de vitesse : Deux combattants détiennent à égalité le record de vitesse : Antoine Delpuech (de la catégorie "65kg") qui l'a établi 22 janvier 2012 et Mathieu "Kraken" Grondin (de la catégorie "100kg") qui l'a égalé le 6 octobre 2013. Victoires éclairs en 0'07''.

Record technique : Le record technique toutes catégories confondues appartient à Olivier "Ti Rouge" Elisabeth qui a remporté un combat 10 à 0 en seulement 1'58'' (ce qui correspond à une victoire 25 à 0 si le combat avait continué sur le même rythme jusqu'au terme des 5 minutes).

DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin

Ils soutiennent La Croche

Préférences


Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 153 membres


Connectés :

( personne )

Recherche




Visites

 617430 visiteurs

 7 visiteurs en ligne

Sondage

Votez pour votre sport préféré
 
La croche / Lutte
Muay Thaï / Muay Boran
Taïdo
Karaté Tai Jiquan
Yoseikan-Budo
Autres...
Résultats

Revue de presse

Haut